Les chrétiens d'Égypte, entre oppression et espoir

Il y a trois semaines, des attentats dans deux églises ont fait 45 morts à Tanta et Alexandrie. Les Coptes d'Égypte, minorité chrétienne, sont la cible de plus en plus d'attaques. Beaucoup préfèrent fuir. Ceux qui restent vivent dans la terreur au quotidien.

Maher Guindi a toujours vécu dans ce quartier populaire du Caire (Égypte) où cohabitent musulmans et chrétiens. Avec sa famille, ce copte orthodoxe affiche fièrement sa croix à même la peau.

La venue, ce vendredi 28 avril, du pape des catholiques est pour lui exceptionnelle. "Nous les orthodoxes, nous avons notre pape Tawadros II. Mais pour moi, le pape du Vatican je le mets presque au même niveau d'importance. Il va nous porter chance", explique Maher Guindi.

Les terroristes ne représentent en rien l'Islam

Une lueur d'espoir alors que leur communauté est la cible privilégiée du groupe terroriste État islamique. Selon eux, les terroristes ne représentent en rien l'Islam. Maher Guindi tient à nous présenter ses voisins musulmans.

"Ça fait 50 ans que nous vivons ensemble", souligne-t-il. "Je l'aime. C'est mon frère. Nous sommes tous frères", lui répond une femme, émue. Pour les chrétiens, le régime militaire représente un rempart contre le jihadisme. Mais ils se disent aussi victime de discriminations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne