L’Egypte souhaite accueillir la Coupe d’Afrique des Nations en juillet 2019

L\'attaquant égyptien Mohamed Salah, qui vient de marquer un but lors du match qualificatif pour la Coupe d\'Afrique des nations, opposant l\'Egypte à la Tunisie au Stade Borg El Arab, près d\'Alexandrie, le 16 novembre 2018.
L'attaquant égyptien Mohamed Salah, qui vient de marquer un but lors du match qualificatif pour la Coupe d'Afrique des nations, opposant l'Egypte à la Tunisie au Stade Borg El Arab, près d'Alexandrie, le 16 novembre 2018. (KHALED DESOUKI / AFP)

C’est le 9 janvier que les fans de football égyptiens sauront si leur pays sera l’hôte de la phase finale de la CAN 2019, après le retrait du Cameroun. C’est en effet ce jour-là que la Confédération Africaine de Football doit décider du pays organisateur de la compétition qui est prévue en juin et juillet prochains.

La CAF a retiré, fin novembre, l'organisation de l'édition 2019 au Cameroun, en raison de retards dans les travaux d'infrastructures et de la situation sécuritaire. Le Cameroun a accepté depuis le 10 décembre de devenir l'hôte de l'édition 2021 de la CAN de football, au détriment de la Côte d'Ivoire qui, elle, recevra l'édition 2023.

L'Afrique du Sud est le seul pays africain à avoir accueilli une Coupe du monde (en 2010). Elle a déjà organisé la CAN à deux reprises, en 1996 et 2013, année où elle avait déjà remplacé la Libye, l'organisatrice initiale s'était retirée pour cause de grande instabilité politique et sécuritaire. Le pays a montré ses capacités à organiser de grandes compétitions internationales, mais pour le moment, le gouvernement reste prudent sur l’idée d’accepter ce tournoi.


La Fédération égyptienne de football (EFA) a vu sa candidature rapidement soutenue par le gouvernement du Caire. Le pays des Pharaons s'était dit "prêt" à se lancer après que le Maroc a créé la surprise en annonçant qu'il ne serait pas candidat.

Le pays hôte de la CAN, prévue du 15 juin au 13 juillet 2019, sera finalement connu le 9 janvier, après délibération à la CAF. Lors de ce choix, le souvenir des votes des pays africains sur la candidature marocaine pour le Mondial de 2026 pourrait resurgir. Onze pays africains avaient alors préféré la candidature USA-Canada-Mexique. Dont l’Afrique du Sud.

Vous êtes à nouveau en ligne