Égypte : un pays devenu client privilégié pour la France

France 2

La France construit en Égypte à tour de bras. Le pays a fait appel au savoir-faire français. Les explications de France 2.

Pour dompter le plus majestueux des fleuves africains, à Assiout, l'Égypte a fait appel au savoir-faire des Français. Depuis quatre ans, des ingénieurs construisent un nouveau barrage sur le Nil. Il s'agit de l'un des plus gros chantiers et l'un des plus gros contrats du pays.  Le projet doit permettre d'irriguer la région et de produire de l'électricité pour la ville voisine. Une entreprise française a remporté ce marché face aux Américains et aux Allemands, car son projet était 15% moins cher. La recette c'est de s'appuyer sur la main-d’œuvre locale. "Il y a une main-d’œuvre qualifiée qui existe, qu'il faut savoir encadrer et développer", explique Robert Eymery, directeur de projet chez Vinci constructions. Sur près de 2 000 employés, il n'y a donc que quelques dizaines de Français.

Le nouvel Eldorado

L'Égypte est devenue le nouvel Eldorado des entreprises tricolores. Un marché de 90 millions d'habitants avec à la clé des contrats monumentaux. L'armement bien sûr avec les ventes médiatiques d'avions de chasse Rafale, ou de navires Mistral, mais aussi la construction avec au Caire le colossal chantier de la ligne 3 du métro. Pourtant, cette lune de miel économique tarde à convaincre de nouveaux investisseurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne