VIDEO. Egypte : le calme revient au Caire mais le pays reste instable

France 2 - Anne-Charlotte Hinet

Les rues du Caire étaient calmes, lundi matin, mais 26 soldats ont été tués dans le Sinaï.

Après plusieurs journées de vives tensions, le calme semble revenu au Caire (Egypte), lundi 19 août. Des blindés filtrent le passage dans les avenues et la circulation a repris. Mais il ne faut pas s'y tromper, l'Egypte est toujours assise sur une cocotte-minute.

En témoigne la mort d'au moins 26 policiers dans le Sinaï, une péninsule dans le nord-est du pays. Vingt-cinq d'entre eux ont été tués lundi lorsque des hommes armés, soupçonnés d'appartenir à la mouvance radicale islamiste, ont tiré à la roquette et à l'arme automatique sur deux minibus de la police se dirigeant vers la ville de Rafah, où se trouve le point de passage vers la bande de Gaza. Le 26e policier, un officier, a été tué dans une attaque à Al-Arich, la capitale du Nord-Sinaï. Peu après, l'Egypte a fermé pour une durée indéterminée le poste de passage de Rafah, seul accès à la bande de Gaza qui ne soit pas contrôlé par Israël.

La veille, 36 prisonniers des Frères musulmans, la confrérie du président déchu Mohamed Morsi, ont été tués. Ils auraient tenté de s'évader et sont morts, asphyxiés par des grenades de gaz lacrymogènes tirées dans le camion qui les transportait.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne