Egypte : retour au calme place Tahrir

Francetv info

Alors que les élections législatives ont débuté lundi 28 novembre en Egypte, la place Tahrir, au Caire, épicentre de la contestation, semble se vider.

Alors que les Egyptiens se mobilisent massivement pour les premières élections législatives depuis la chute d'Hosni Moubarak en février, la place Tahrir, épicentre de la contestation au Caire, semble retrouver son calme mardi 29 novembre. Quelques tentes restent installées en son centre, mais les milliers de manifestants qui affrontaient les forces de l'ordre ces derniers jours ont quitté les lieux.

Les bureaux de vote ont à nouveau ouvert leurs porte mardi. Pour cette première phase du vote, 17,5 millions de personnes, sur les 40 millions d'électeurs que compte l'Egypte, sont appelés aux urnes. Le scrutin sera étalé sur quatre mois et les résultats officiels sont attendus le 13 janvier.

Lundi, la participation a été plus importante que prévue, selon la Haute Commission électorale. Une forte affluence qui a obligé les bureaux de vote à fermer avec deux heures de retard.

 

Vous êtes à nouveau en ligne