Égypte : condamné à de la prison pour avoir invité un homosexuel à la télévision

FRANCEINFO

Mohamed al-Gheiti, présentateur TV égyptien, a été condamné à un an de prison ferme pour avoir interrogé un homosexuel dans son émission.

L'Égyptien Mohamed al-Gheiti, qui s'était plusieurs fois dit opposé à l'homosexualité, a été reconnu coupable de promouvoir cette orientation sexuelle, ainsi que d'outrage à la religion.

Ce présentateur d'une émission télévisée a été condamné à un an de prison ferme par un tribunal égyptien pour avoir interviewé un homosexuel en août 2018 sur la chaîne privée LTC TV. Il est aussi mis sous surveillance pendant un an et puni d'une amende de 130 euros.

Homosexualité pas interdite en Égypte

Après la diffusion de l'entretien, la chaîne avait été interrompue pendant deux semaines pour "violations professionnelles".

Parler d'homosexualité à la télévision est interdit en Égypte depuis qu'un drapeau LGBT a été filmé lors d'un concert au Caire en 2017. Ce geste d'un spectateur a entraîné une vague de répression.

La loi égyptienne n'interdit pas explicitement l'homosexualité, mais les tribunaux poursuivent les homosexuels pour "débauche" ou "prostitution".

Vous êtes à nouveau en ligne