Egypte : 20 morts dans un accident de train au Caire

Le train encastré dans un mur de la gare centrale Ramsès, au Caire (Egypte), le 27 février 2019. 
Le train encastré dans un mur de la gare centrale Ramsès, au Caire (Egypte), le 27 février 2019.  (AHMED AL SAYED / ANADOLU AGENCY / AFP)

Une rame s'est encastrée dans un mur de la principale gare ferroviaire de la mégalopole égyptienne, déclenchant un important incendie.

Au moins 20 personnes sont mortes, mercredi 27 février, quand un train arrivé à vive allure en gare centrale du Caire (Egypte) s'est encastré dans un mur en bout de quai, dans un des lieux les plus fréquentés de la mégalopole. Au moins 40 autres personnes ont été blessées, selon des sources sécuritaires et médicales, des chiffres confirmés par la télévision d'Etat égyptienne. L'accident, survenu dans la matinée, a provoqué un important incendie et endommagé une partie des installations de la gare Ramsès, a constaté un journaliste de l'AFP. 

"J'étais sur le quai d'en face… Le train est arrivé très vite et est rentré dans le mur. Tout s'est écroulé", a dit à l'AFP un jeune voyageur, qui précise que seule une poutre est restée intacte à proximité des lieux de l'accident. Ahmed Ibrahim, un vendeur de bijoux qui se rendait au travail, a ajouté : "J'ai entendu un gros bruit d'explosion et puis il y a eu un feu énorme, j'ai couru et vu plein de gens blessés, j'ai dû transporter une jeune fille de mes propres mains, j'ai vu des corps coupés en deux, je n'avais jamais vu ça." 

Le ministre des Transports démissionne 

Une caméra de surveillance a capturé la scène, selon une vidéo consultée par l'AFP. On y voit des passants se déplacer sur un quai, puis un train arrivant à grande vitesse avant de heurter le bout du quai. L'impact provoque immédiatement une explosion suivie d'un incendie.

L'Egypte connaît régulièrement de graves accidents routiers ou ferroviaires dus à une circulation anarchique, des véhicules vétustes, des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées. Peu de temps après l'accident, le ministre des Transports, Hicham Arafat, a démissionné, a indiqué le cabinet du chef du gouvernement. 

Vous êtes à nouveau en ligne