DIRECT. Crash d'un avion russe en Egypte : l'appareil était "en excellent état technique", selon la compagnie

Des soldats russes le lundi 2 novembre 2015 sur le tarmac de l\'aéroport de Saint-Petersbourg (Russie), à l\'arrivée de l\'avion transportant les corps de140 des 224 victimes du crash survenu samedi 31 octobre en Egypte.
Des soldats russes le lundi 2 novembre 2015 sur le tarmac de l'aéroport de Saint-Petersbourg (Russie), à l'arrivée de l'avion transportant les corps de140 des 224 victimes du crash survenu samedi 31 octobre en Egypte. (REUTERS)

Alors que les corps de 140 des 224 victimes du crash survenu samedi dans le Sinaï sont arrivés lundi matin à Saint-Petersbourg, la compagnie a donné des indications sur létat technique de l'avion.

Un premier avion transportant les corps de 140 des 224 victimes du crash d'un avion charter russe, survenu samedi 31 octobre dans le Sinaï, en Egypte, est arrivé lundi 2 novembre à Saint-Pétersbourg (Russie).  Alors que le mystère reste entier sur les causes de la tragédie, la compagnie assure que l'avion était "en excellent état technique".

Un appareil sans problème. Lundi matin, la compagnie russe Kogalymavia-Metrojet a assuré que l'avion était "en excellent état technique". Le porte-parole de l'entreprise a affirmé que la compagnie n'avait aucun problème financier expliquant l'état supposé de l'appareil. Il a par ailleurs expliqué que les pilotes ont "perdu totalement le contrôle de l'appareil".

L'identification va commencer. Sitôt après l'arrivée des premiers corps à l'aéroport de Saint-Pétersbourg lundi matin, les familles des victimes ont été conduites à un crématorium. Le processus d'identification des corps devait débuter en fin de matinée.

Les autres victimes quittent l'Egypte lundi soir. Un deuxième avion transportant les restes d'autres victimes de la pire catastrophe aérienne qui a touché la Russie doit par ailleurs décoller lundi soir, à 19 heures, du Caire, a annoncé Vladimir Svetelsky, un haut responsable du ministère des Situations d'urgence russe.

Vous êtes à nouveau en ligne