Crash en Egypte : toujours pas de confirmation d'attentat

FRANCE 3

Les enquêteurs égyptiens du crash du 31 octobre dans le Sinaï ont tenu une conférence de presse ce 7 octobre pour apporter de nouveaux éléments.

Une semaine jour pour jour après le crash d'un avion russe dans le Sinaï, la conférence de presse des enquêteurs égyptiens ce 7 novembre a apporté de nouveaux éléments, mais l'attaque terroriste n'est pas encore confirmée. Cet après-midi au Caire, le chef du comité d'enquête a éludé toute référence à un attentat. Aucune conclusion n'a été validée mais il a précisé qu'un élément des boîtes noires intéresse les enquêteurs. "On peut entendre un bruit sur les dernières secondes enregistrées par la boîte noire du cockpit. Une analyse spectrale devra être menée pour déterminer la nature de ce bruit", a-t-il ainsi annoncé.

Des débris criblés d'impacts

Un bruit puis plus rien. Les deux boîtes noires ont cessé de fonctionner simultanément. Au sol, certains débris apparaissent criblés d'impacts allant de l'intérieur vers l'extérieur, des éléments qui tendent à créditer la thèse de l'attaque à la bombe. Aujourd'hui, le groupe État islamique a de nouveau revendiqué l'attentat. Sans confirmer cette thèse, Moscou a décidé d'interdire ce samedi tous les vols commerciaux vers l'Égypte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne