Crash en Egypte : accident ou attentat ?

FRANCE 3

Les boîtes noires de l'Airbus qui s'est écrasé dans le désert du Sinaï vont être analysées. Leur examen permettra peut-être de connaître les raisons de la catastrophe.

Pourquoi l'A321 de Metrojet s'est-il écrasé dans le désert du Sinaï, samedi 31 octobre ? Ce 2 novembre, le mystère demeure, alors que les premiers corps des 224 victimes sont arrivés à Saint-Pétersbourg en Russie. La ville était la destination de ce vol parti de Charm el-Cheikh en Egypte. Sur place, les dépouilles ont été transportées dans un crématorium, où seront menés les tests ADN pour l'identification des victimes. Dimanche soir, des milliers de personnes se sont rassemblées pour rendre hommage aux disparus.

"L'avion s'est disloqué dans les airs"

La compagnie Metrojet est sortie de son silence ce lundi matin. L'entreprise assure que l'avion était en bon état et estime que seule une action extérieure a pu provoquer la catastrophe. Les débris de l'appareil sont éparpillés sur 20 km².

Alexander Neradko, directeur de l'agence fédérale d'aviation russe, est catégorique : "Tout montre que l'avion s'est disloqué dans les airs à une haute altitude". L'examen des boîtes noires pourrait permettre de comprendre les raisons du drame.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne