Crash d'un avion russe en Égypte : accident technique ou attentat terroriste ?

FRANCE 2

L'avion s'est disloqué en vol avant de piquer en direction du désert du Sinaï (Égypte).

Dans le désert égyptien, les lieux du crash de l'Airbus A321 ont livré une première information capitale. Il n'y a pas eu d'atterrissage d'urgence. Les débris sont dispersés sur une importante superficie, ce qui met en évidence que la destruction de l'appareil a été faite en vol. Les enquêteurs comptent maintenant sur l'analyse des deux boîtes noires retrouvées samedi 31 octobre. Elles sont particulièrement précises, car elles contiennent les paramètres de vol et les communications à vol.

Qui sont les voyageurs ?

L'avion s'est disloqué en vol, reste à savoir pourquoi. S'agit-il d'une panne ou d'une attaque terroriste ? Le président égyptien incite à la prudence : "Il est très important de ne tirer aucune conclusion trop hâtive parce qu'il faudra du temps pour savoir ce qu'il s'est passé. Les questions sont complexes et requièrent des recherches très poussées qui prendront des mois".

Les enquêteurs s'intéressent désormais aux passagers de cet Airbus A321. Une centaine de corps retrouvés sur les lieux du drame doivent être rapatriés vers la Russie. Ce crash a fait 224 victimes
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne