VIDEO. Vestige du colonialisme, le franc CFA va disparaître dans huit pays d'Afrique de l'Ouest

BRUT

Créée en 1945, cette monnaie va laisser sa place à l'eco.

Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo… Ces huit pays d'Afrique de l'Ouest vont voir le franc CFA disparaître. C'est l'eco qui va le remplacer. Cette nouvelle monnaie unique sera commune aux quinze pays de la Cédéao, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest. "Cette réforme représente un grand pas dans notre volonté de faire de notre région un espace économique intégré, dynamique et une source de prospérité", estime Alassane Ouattara, le président de la Côte d'Ivoire.

Plus d'autonomie ?

Aucun représentant français ne siégera plus au sein des instances de la Banque centrale des États d'Afrique de l'Ouest. "Quand ils (ndlr : les Français) assistaient aux comités de politique monétaire, ils définissaient la politique monétaire avec nous, et s'ils n'étaient pas d'accord, ils avaient un droit de veto", explique l'économiste Tchétché N'Guessan. De plus, les États concernés ne seront plus obligés de déposer 50 % de leurs réserves de change à la Banque de France.

L'eco, une monnaie controversée

Présentée comme un "virage historique", la création de l'eco ne fait pas l'unanimité. Certains économistes y voient une "arnaque politique". Le taux de change de l'eco restera fixé sur l'euro comme l'est celui du franc CFA aujourd'hui. C'est d'ailleurs le principal reproche qui lui est adressé.

Pour le moment, le franc CFA reste en vigueur dans six pays d'Afrique centrale.

Vous êtes à nouveau en ligne