«Peintures des lointains» au quai Branly: la colonisation vue par les artistes

Le musée du quai Branly propose, jusqu’au 6 janvier 2019, une exposition de quelque 200 tableaux, intitulée «Peintures des lointains». Œuvres réalisées entre la fin du XVIIIe et le milieu du XXe siècles.


«Ces œuvres, tableaux, aquarelles, dessins proviennent du fonds graphique du musée, inauguré en 2006», explique Sarah Ligner, responsable de l’unité patrimoniale Mondialisation historique et contemporaine de l’établissement et commissaire de l’exposition.

Une collection méconnue qui a commencé à se constituer lors de l’Exposition coloniale internationale de Paris en 1931 avant de rejoindre le musée des Colonies, puis celui de la France d’Outre-Mer. «Sous l’impulsion d’André Malraux, celui-ci est ensuite devenu le musée des Arts africains et océaniens, installé Porte Dorée à Paris et fermé en 2003. Les œuvres ont alors rejoint le musée du quai Branly, inauguré en 2006», ajoute la commissaire. Certains dessins proviennent aussi du musée de l'Homme.

Pour découvrir quelques-unes des peintures les plus significatives de l’exposition, il ne vous reste plus qu’à suivre le guide ! 
Vous êtes à nouveau en ligne