Le plasticien sud-africain Andrew Ntshabele expose à Paris une chronique de la vie à Johannesburg pendant le Covid

Ses toiles sont exposées pour la première fois en France.

L’exposition Peintures consacrée à Andrew Ntshabele est visible jusqu’au 21 mai 2022 à la Loo & Lou Gallery à Paris. 

Dans sa série There is a shaking in society, ses personnages, cueillis dans la rue et posant sur des grands fonds faits d’articles de journaux, décrivent le quotidien des habitants de Johannesburg pendant la pandémie de Covid-19.

14
Andrew Ntshabele est né en 1986 à Moruleng, une petite ville rurale d’Afrique du Sud. Il a étudié l'art à l'Université de Johannesburg et a obtenu en 2013 son diplôme avec une spécialisation en peinture. Artiste prolifique, il a remporté de nombreux prix et a participé à plusieurs expositions en Afrique du Sud et à l'étranger. Aujourd’hui, ses œuvres qui ne cessent de gagner en popularité se retrouvent dans de nombreuses collections internationales. ANDREW NTSHABELE
24
Le plasticien sud-africain est âgé de quatre ans quand il emménage avec sa famille à Johannesburg. Depuis son enfance, il observe les transformations de cette ville confrontée à une urbanisation galopante. En fin observateur, il raconte le quotidien et dépeint à travers ses toiles les problèmes socio-économiques auxquels sont confrontés la plupart des Sud-Africains noirs. Son travail est une forme de commentaire social et politique.     ANDREW NTSHABELE
34
Pour évoquer le Covid-19, Andrew Ntshabele utilise la même méthode que pour ses précédentes toiles. En créant des fonds composés de collages d’articles de journaux, traitant cette fois de la pandémie, il constitue une véritable documentation de la crise sanitaire et de sa répercussion sur la vie des gens.    ANDREW NTSHABELE
44
Il déclare à propos de son œuvre : "Je crois et je sais que l’ancien monde tel que nous le connaissons appartient au passé... Nous entrons dans une ère numérique et, maintenant plus que jamais, il est important de préserver l’histoire et de la documenter. Je suis fasciné et excité de le faire par le biais de mon art."    ANDREW NTSHABELE
Vous êtes à nouveau en ligne