Et Jacques Chirac créa le musée des "autres cultures"

Passionné de cultures traditionnelles, l'ancien président français avait créé le Musée du quai Branly.

Le président Jacques Chirac, grand amateur des Arts premiers, trouvait que ces derniers n'étaient pas assez représentés en Occident. Pour y remédier, il avait imaginé le Musée du quai Branly sur les bords de Seine, dédié aux arts d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques. Confié à l’architecte Jean Nouvel, ce "musée vivant" à vocation internationale, avait ouvert ses portes le 23 juin 2006.

Chaque président français a voulu laisser une trace dans le domaine de la culture lors de son mandat. De grands projets architecturaux ont ainsi été réalisés dans la capitale. Georges Pompidou a eu l’idée du Centre Beaubourg, Valéry Giscard d'Estaing a transformé la gare d'Orsay en musée et François Mitterrand a initié l'Institut du monde arabe. Pour sa part, Jacques Chirac espérait que le Musée du quai Branly devienne "un instrument de paix qui témoigne pleinement de l’égale dignité des cultures et des hommes".

17
En septembre 1995, Jacques Chirac rencontre pour la  première fois Stéphane Martin, alors directeur de cabinet du ministre de la Culture Philippe Douste-Blazy. "Coup de foudre" immédiat entre les deux hommes. Sans aucune hésitation, le président le choisit pour porter à bien son projet. Haut fonctionnaire atypique dans ses goûts, amateur de littérature de science-fiction, de musique contemporaine et de blockbusters américains, il connaît tout aussi bien le marché des arts premiers. "Ça a été comme une évidence", se rappelle Claude Chirac, la fille de l'ancien président. "Ils se sont trouvés comme un couple, avec celui qui imagine le projet et celui qui le fait vivre." Stéphane Martin est toujours président du Musée du quai Branly. FRANCOIS GUILLOT / AFP
27
Chirac annonce la création d'un nouveau grand musée des Civilisations et des arts premiers, le 7 octobre 1996. Dans un premier temps il doit être installé dans l'aile Passy du palais de Chaillot, sur l'esplanade du Trocadéro à Paris. Il disposera d'une annexe dans la salle des Sessions du Louvre pour y exposer "les chefs-d’œuvre les plus marquants des arts premiers". LAURENT REBOURS / AP POOL / AFP
37
Le 13 avril 2000, Jacques Chirac inaugure les salles consacrées aux œuvres africaines, amérindiennes et océaniennes. Le Louvre s'ouvre définitivement aux arts premiers. Mais ce nouvel espace suscite la controverse alors que le musée du  quai Branly doit ouvrir en 2004. LAURENT REBOURS / AP POOL / AFP
47
Le transfert des 300 000 pièces du musée de l'Homme ne se fait pas sans douleur : grèves du personnel, manifestations, polémiques entre chercheurs divisés. Mais les nombreuses critiques ne font pas reculer le président. Le projet est définitivement adopté en 2003. Le musée ferme ses portes en 2009 pour une grande rénovation. Il rouvre six ans plus tard, le 17 octobre 2015. JOHN SCHULTS / AFP
57
Jacques Chirac inaugure le musée du Quai-Branly en compagnie de nombreuses personnalités dont Kofi Annan, secrétaire général de l’ONU, Abdou Diouf, secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie et l’anthropologue et ethnologue français Claude Lévi-Strauss, le 20 juin 2006. Un des espaces du nouveau musée porte son nom "le théâtre Claude Lévi-Strauss", espace d’expression pour les cultures du monde où ont lieu spectacles, concerts, conférences et colloques internationaux. FRANCOIS MORI / AFP
67
SEPIK, exposition qui s'est déroulée du 27 octobre 2015 au 31 janvier 2016, a consacré avec ses 230 sculptures l’art de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Lequel est un art qu’affectionnait le président Jacques Chirac. GERARD JULIEN / AFP
77
A l'occasion de son 10e anniversaire, le Musée du Quai Branly a accueilli en juin 2016 une exposition célébrant l'engagement de Jacques Chirac en faveur des arts premiers. FRED DUFOUR / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne