Yemenia : rencontre avec la seule rescapée, dix ans après

Il y a dix ans, un avion de la compagnie Yemenia parti de Paris s'écrasait dans l'océan Indien avec à son bord 153 personnes. Une seule a survécu, elle est aujourd'hui âgée de 22 ans.

Bahia Bakari est devenue une jeune femme souriante et posée. "Pour moi ça fait partie de mon destin, et ce n'était pas mon jour", raconte la seule rescapée du crash de la Yemenia. Le 30 juin 2009, Bahia, alors âgée de 12 ans, embarque à Paris pour un long voyage jusqu'à Sanaa au Yémen, avec sa mère. 153 personnes, passagers et membres d'équipage dont 66 Français embarquent dans un nouvel avion, un A310. À l'approche de là où il doit atterrir, aux Comores, des secousses et le crash.

10 ans de procédures et toujours pas d'indemnisation

"Je me réveille dans l'eau, la nuit, il y a une petite lueur (...) et des cris de femmes", raconte la jeune femme. Bahia s'accroche à un débris pendant onze heures dans une mer houleuse, sans gilet de sauvetage. Seule survivante, elle est rapatriée vers la France. Les boites noires reconstituent les minutes précédant le crash. Conclusion : erreur de pilotage, la compagnie aérienne est mise en examen en 2013. Depuis, Bahia est en première ligne aux côtés des proches des victimes du crash. Après dix ans de procédure, les familles n'ont toujours pas reçu de remboursement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne