VIDEO. Centrafrique : Le Drian pointe la Séléka dans la mort des deux soldats français

Cette vidéo n'est plus disponible

Le ministre de la Défense a donné des précisions sur les conditions dans lesquelles sont morts les deux militaires tués à Bangui.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a donné des précisions, sur BFMTV, mercredi 11 décembre, concernant la mort des deux soldats français survenue lundi en Centrafrique. "Les soldats Nicolas Vokaer et Antoine Le Quinio étaient partis accomplir une mission de désarmement dans la nuit, avec plusieurs de leurs camarades", a indiqué Jean-Yves Le Drian.

Pour le ministre de la Défense, les responsables sont à chercher du côté des ex-rebelles de la Séléka. "Il y a eu un affrontement, avec des éléments incontrôlés manifestement de la Séléka. Il y a eu des échanges de tirs violents et ils ont été blessés", a-t-il poursuivi. Les deux militaires sont ensuite décédés dans l'antenne chirurgicale.

Jean-Yves Le Drian a confié son émotion face à la disparition des ces deux jeunes hommes de 22 et 23 ans, qui appartenaient au 8e régiment de parachutistes d'infanterie de marine de Castres (Tarn). Une unité que le ministre a rencontrée à plusieurs reprises.

Vous êtes à nouveau en ligne