VIDEO. Centrafrique : une mosquée incendiée à Bangui

AP

Un journaliste de France 2 évoque, mardi, un "chaos généralisé" dans la capitale centrafricaine, "livrée aux pilleurs".

Nouvelles violences contre des musulmans en Centrafrique. Une foule en colère a mis le feu à une mosquée de la capitale, Bangui, mardi 10 décembre, dans le quartier Fouh. Des véhicules ont également été incendiés, tandis qu'un homme a entrepris de détruire un mur de la mosquée. Des slogans antimusulmans ont été scandés, des Corans brûlés, et les musulmans ont été accusés de supporter le gouvernement issu de l'ex-rébellion Séléka, dans ce pays majoritairement chrétien.

Le journaliste de France 2 Nicolas Bertrand a assisté à la scène et rapporte des propos prononcés : "Ils nous ont pillés, on les pille". Evoquant un "chaos généralisé dans la ville (...) livrée aux pilleurs", il affirme que les commerces des musulmans sont particulièrement visés et que "l'armée française passe sans intervenir".

Vous êtes à nouveau en ligne