Sangaris : François Hollande met fin à l'opération

FRANCE 2

Ce mercredi 13 juillet, le président de la République a annoncé la fin de l'opération française en Centrafrique. L'opération Sangaris va donc s'arrêter en octobre, mais pour quel bilan ?

L'opération Sangaris se retire d'une Centrafrique toujours instable, mais gouvernée par un président élu. L'intervention militaire avait démarré en 2013 après le renversement du précédent dirigeant centrafricain. La mission des soldats : stopper les massacres entre les différentes communautés du pays, chrétiennes et musulmanes. Des violences qui se multipliaient surtout à Bangui, la capitale. 2 500 soldats français ont été déployés sous mandat de l'ONU au plus fort de l'intervention. Ils ne sont plus que 350 aujourd'hui.

Un bilan mitigé

Une opération jugée parfaitement réussie par François Hollande lors d'une visite aux forces françaises en mai dernier. Pourtant, la réputation de Sangaris avait été entachée par des accusations d'abus sexuels, notamment sur des enfants. Après ces soupçons, les hommes avaient dû faire face à l'hostilité de la population. L'enquête est toujours en cours. Les Français ne devraient pas totalement quitter le pays en octobre. 300 soldats resteront sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne