Centrafrique

Distribution alimentaire dans le village de Makunzi Wali, en Centrafrique (avril 2017).

République centrafricaine: l’aide alimentaire menacée par les violences

Un Casque bleu en mission patrouille dans les rues de Gamboula  en Centrafrique, le 6 juillet 2018.

Centrafrique : l'ONU sanctionne un Casque bleu auteur d'agressions sexuelles

Le président russe, Vladimir Poutine, en train de discuter avec le président du Soudan, Omar al-Béchir, le 23 novembre 2017 à Sotchi, sur les bords de la mer Noire en Russie.

Le «grand retour» de la Russie sur le continent africain

à Bangui pour former des centaines de soldats centrafricains au maniement des armes. Des armes, russes comme les consultants, pistolets, fusils d’assaut, mitrailleuses et lance-roquettes livrés en grande quantité à l\'armée centrafricaine avec la bénédiction tacite de l\'ONU. Ces soldats ont généralement déjà été formés par le programme européen EUTM. Si dans un premier temps, la mission de formation russe semble généreuse et désintéressée, à y regarder de plus près, on remarque que c\'est non loin de là, au centre du pays, que trois journalistes russes ont été abattus, alors que, selon toute vraisemblance, ils enquêtaient sur la présence en Centrafrique d\'une officine russe de mercenaires, la société Wagner. La générosité affichée laisse alors entrevoir que par cette mission, Moscou vise également à renforcer son influence dans un Etat stratégique, riche en ressources telles que diamants, or, uranium, bois.  

LA PHOTO. Centrafrique : fin d'entraînement, les soldats tout à leur joie.

Des photos des journalistes russes (RL) Alexander Rastorguyev, Kirill Radchenko et Orkhan Dzhemal, récemment tués en République centrafricaine, ont été déposé​es devant le bâtiment de l\'Union des journalistes russes à Moscou (1er auût 2018).

Centrafrique : le très mystérieux assassinat de trois journalistes russes

Le président russe, Vladimir Poutine, serre la main du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, lors de leur rencontre au Kremlin à Moscou le 15 juillet 2018. 

Gabon: le président Ali Bongo sollicite l’aide de Vladimir Poutine

Des jeunes centrafricains suivent des cours de capoeira à Bangui, tous les dimanches, comme le 1er juillet dernier.

En direct du monde. En Centrafrique, la capoeira pour renouer les liens entre chrétiens et musulmans

Des petits Centrafricains lors d\'une séance d\'entraînement de capoeira à Bangui en juillet 2018.

Centrafrique: la capoeira, un art martial au service de la paix

Un enfant soldat nouvellement libéré assiste à une cérémonie à Yambio, au Soudan du Sud, le 7 février 2018.

L’enrôlement d’enfants soldats se poursuit en toute impunité

Extrait de la BD «Congo 1905, le rapport Brazza». Une BD historique qui nous ramène au début du XXe siècle dans le Congo, colonie française.

«Congo 1905»: une BD choc sur le colonialisme sanglant dénoncé par Brazza

L\'ancien tennisman Boris Becker (à droite) avec le président centrafricain Faustin Touadera, le 27 avril 2018 à Bruxelles.

"Le passeport diplomatique de Boris Becker est un faux" : la Centrafrique, pays de tous les trafics

Le tennisman Boris Becker avec le président centrafricain Faustin Touadera, le 27 avril 2018 à Bruxelles.

Centrafrique: les faux passeports diplomatiques, symptômes d'un pays à la dérive

Un homme brandissant une pancarte disant «trop c\'est trop, on en a marre» lors d\'une manifestation devant le quartier général de la Minusca, la mission de maintien de la paix de l\'ONU en République centrafricaine, à Bangui, le 11 avril  2018 au lendemain d\'une flambée de violences.

Centrafrique: des repères pour comprendre le conflit

Prise de vue du film \"Chambre 1\" de Leila Thiam

"Chambre 1", premier film centrafricain nommé au festival de documentaires Visions du Réel

Les habitants du PK5, le quartier musulman et poumon économique de la capitale centrafricaine, manifestent devant le siège de la Minusca, la mission de maintien de la paix de l\'ONU en République centrafricaine, à Bangui. Là, ils ont déposé 17 cadavres des victimes des affrontements, selon l\'AFP. La veille, des affrontements ont eu lieu entre une patrouille composée de Casques bleus et de soldats centrafricains, et des milices d\'«auto-défense» auto-proclamées dans ce quartier. Un Casque bleu a été tué, huit autres blessés, et une centaine de personnes ont été blessées durant ces échanges de tirs.

LA PHOTO. A Bangui, des habitants du PK5 protestent contre les violences

La Russie équipe et forme les soldats de l’armée en Centrafrique

LA VIDEO. En Centrafrique, les pêcheurs fuient les sévices des milices

LA PHOTO. Centrafrique: les «péages» des groupes armés sur le fleuve Oubangui

LA PHOTO. Centrafrique: des femmes accusées de «sorcellerie» détenues à Bangui

Centrafrique: la mortalité infantile et néonatale explose

LA PHOTO. Centrafrique: les civils sensibilisés au danger des explosifs oubliés

Londres: procès contre une société minière accusée de violences en Sierra Leone

Barrages routiers en Afrique centrale: «Tout ce qui bouge sera taxé!»

LA PHOTO. «La route soudanaise» en Centrafrique, route du racket et des trafics

Des protagonistes du conflit centrafricain dans les jardins de Sant\'Egidio à Rome (Italie), le 19 juin 2017.

Sant’Egidio, la communauté catholique très discrète qui œuvre pour la paix en Afrique

Des soldats français de l\'opération Sangaris, à Bangui (Centrafrique), le 14 février 2016.

Soldats français accusés de viols d'enfants en Centrafrique : les juges d'instruction ordonnent un non-lieu

En cette fin d\'année, les habitants se réunissent en attendant des jours meilleurs. «A Birao, l\'Etat semble s\'être envolé dès l\'indépendance, en 1960. Dans cette région isolée, les habitants se sentent abandonnés», dit un vieil homme. Un autre, haut gradé du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique, groupe armé qui se réclame du sultanat du Dar-el-Kouti pour asseoir sa légitimité dans le Nord, déclare: «Nous étions là bien avant les Centrafricains de Bangui.» Après avoir longtemps prôné une sécession de cette partie du pays, il ne réclame plus cependant un retour au sultanat.

LA PHOTO. Centrafrique: dans le Nord, la nostalgie du sultanat du Dar-el-Kouti

Casques bleus gabonais en patrouille à Bria en Centrafrique, en juin 2017.

L'ONU renforce de 900 militaires sa mission de paix en Centrafrique

1234567891014

Vous êtes à nouveau en ligne