VIDEO. Famille enlevée au Cameroun : "Nous commençons à être malades"

Samah Soula - France 2

Tanguy Moulin-Fournier évoque les "conditions de vie très dures" des sept otages, dont ses quatre enfants, depuis leur capture "il y a vingt-cinq jours".

"Il s'agit bien de Tanguy Moulin-Fournier", qui a été enlevé avec sa famille, à la mi-février, dans le nord du Cameroun, a déclaré un proche des otages. Le ministère français des Affaires étrangères procède aux vérifications nécessaires de cet enregistrement sonore. En français puis en anglais, Tanguy Moulin-Fournier évoque les "conditions de vie très dures" des sept otages, dont ses quatre enfants, depuis leur capture "il y a vingt-cinq jours".

L'enregistrement sonore transmis à l'AFP pourrait être extrait d'une vidéo. L'otage dit être détenu par le groupe islamiste nigérian Boko Haram. "Nous perdons nos forces chaque jour et commençons à être malades, nous ne tiendrons pas longtemps", souligne-t-il. Voici les explications de la rédaction de France 2

Vous êtes à nouveau en ligne