Des gendarmes français au Cameroun pour enquêter sur la prise d'otages

Une vue du parc national de Waza au Cameroun, à la sortie duquel sept Français ont été kidnappés, le 19 février 2013.
Une vue du parc national de Waza au Cameroun, à la sortie duquel sept Français ont été kidnappés, le 19 février 2013. (MARC PREEL / AFP)

Ils se sont rendus dans le nord du pays pour faire des constatations. 

Le ministère de la Défense a annoncé mercredi 20 février qu'"une équipe de gendarmes français s'est rendue" la veille dans le nord du Cameroun "afin d'établir les constats nécessaires à l'enquête" après l'enlèvement de sept touristes français, dont quatre enfants. "Ils étaient protégés par des militaires français", a précisé le ministère, qui indique que leur déplacement s'est fait en accord et en étroite coordination avec la police camerounaise.

Le gouverneur de la région du Grand Nord camerounais, cité par l'agence Reuters, a indiqué que ces forces spéciales françaises basées au Tchad "sont reparties hier [mardi] et sont revenues aujourd'hui". Selon la chaîne BFMTV, un hélicoptère français parti du Tchad est aussi mobilisé pour rechercher les otages français et deux agents de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) se sont rendus à Yaoundé, la capitale camerounaise.

Vous êtes à nouveau en ligne