Burkina Faso : Emmanuel Macron fait polémique

FRANCEINFO

La visite au Burkina Faso d'Emmanuel Macron a donné lieu à une scène qui n'est pas passée inaperçue.

Interrogé par une étudiante sur l'ouverture d'une centrale électrique française au Burkina Faso, Emmanuel Macron a répondu de façon très vigoureuse : "Mais moi je ne veux pas m'occuper de l'électricité dans les universités au Burkina Faso, c'est le travail du président". Une sortie qui a provoqué le départ surprise de la salle du leader burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré. "Il est parti réparer la climatisation", plaisante alors le chef de l'Etat français.

"Un écart de langage des plus méprisants"

Une réaction qui a causé une polémique en France, où les députés de la France insoumise y ont vu "un écart de langage des plus méprisants qui aurait entaché les relations diplomatiques entre la France et le Burkina". Des élus FN ont également regretté publiquement le "mépris" dont aurait fait preuve Emmanuel Macron envers son homologue.

Vous êtes à nouveau en ligne