Attaque au Burkina Faso : Ouagadougou, une ville meurtrie

FRANCE 3

Le bilan de l'attentat de vendredi 15 janvier s'est alourdi. Il y a eu au moins 29 morts, dont deux Français. La capitale burkinabé est marquée par cette attaque.

Des tirs en plein centre de Ouagadougou. Les environs de l'hôtel Splendid ont été transformés en champ de bataille pendant douze heures d'assaut. Le Burkina Faso a vécu vendredi 15 janvier une terrible attaque terroriste.

Un commando a pris d'assaut un grand hôtel et mitraillé un café voisin. "Dès que tu soulevais la tête, on t'abattait directement, donc il fallait faire semblant d'être morte", indique une femme qui était sur place.

Un assaut conjoint

Le premier assaut a été donné vers 2 heures du matin. Les forces burkinabées ont été soutenues par des militaires français et américains. L'offensive a duré toute la nuit. Le bilan encore provisoire fait état de 29 morts, parmi lesquels deux Français, et une trentaine de blessés. Les trois assaillants ont été tués. Cette attaque a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique. 72 heures de deuil national ont été décrétées au Burkina Faso.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne