Attaque à Ouagadougou : les groupes jihadistes ont changé de stratégie

FRANCE 2

Trois hommes travaillant dans une société de transport française ont été tués lors de l'attaque au Burkina Faso. Les groupes jihadistes de la région ont changé leur méthode d'action depuis quelques mois.

 

Trois hommes qui travaillaient pour une société française ont été tués lors de l'attaque du restaurant Capuccino de Ouagadougou, vendredi 15 janvier. La France faisait clairement partie des cibles citées par Al Qaida au Maghreb islamique dans le communiqué qui revendique cet attentat. "Après la défaite au Mali, "ils (les terroristes) ont compris que leur seule manière d'exister c'est de redescendre vers le Sud par petits groupes pour faire des attentats spectaculaires", explique Gérard Grizbec envoyé spécial de France 2 à Ouagadougou.

Faut-il modifier l'opération Barkhane ?

L'opération Serval a permis de faire reculer AQMI et Barkhane a pris le relai avec 3500 militaires déployés sur place pour traquer le groupe terroriste dans la région. Il y a toutefois eu de nombreux attentats ces derniers mois dans cette partie de l'Afrique. "On peut se poser la question de savoir si ce dispositif Barkhane est toujours adapté à cette nouvelle situation", interroge le journaliste. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne