Attaque à Ouagadougou : le Burkina Faso "sous le choc"

FRANCE 3

Jamais le pays n'avait subi d'attaque terroriste d'une telle ampleur. Au moins 29 personnes sont mortes dans la capitale. Sur place, Gérard Grizbec fait le point pour France 3.

Au moins 29 personnes ont perdu la vie dans l'attaque menée par des terroristes dans l'hôtel Splendid de Ouagadougou, au Burkina Faso, vendredi 15 janvier. Celle-ci a été revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique. Par le passé, le Burkina Faso a déjà été frappé par le terrorisme, mais jamais avec une telle ampleur.

Sur place, Gérard Grizbec confie que "tout le monde est sous le choc". "On considérait que les incursions islamistes étaient uniquement aux frontières. Et c'était le cas ces derniers mois, en particulier à la frontière avec le Mali. On considérait aussi que c'était les autres pays qui étaient touchés, en particulier évidemment le Mali mais aussi le Niger. Là, l'attaque a eu lieu en plein coeur de la capitale", explique l'envoyé spécial de France 3.

De nombreux défis

Pour la population burkinabé, "le choc a été très fort", confie le journaliste. Le Burkina Faso, qui sort de 27 années de pouvoir autoritaire, a dû faire face à une tentative de coup d'Etat en septembre dernier. Pour le gouvernement, les défis sont nombreux, avec en plus la menace terroriste. "Ce soir, ce qui domine, c'est la déception", conclut Gérard Grizbec.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne