Attaque à Ouagadougou : au moins 29 victimes, dont deux Français

FRANCE 2

La capitale du Burkina Faso a été le théâtre d'une attaque terroriste vendredi 15 janvier. Une équipe de France 2 fait le point sur la situation.

29 personnes, dont deux Français, sont mortes dans les attaques terroristes d'un hôtel et d'un café de Ouagadougou au Burkina Faso. Après plus de 12 heures d'assaut, les otages sont ressortis en état de choc.
Il est 19h45 vendredi 15 janvier quand les premiers coups de feu retentissent. Plusieurs véhicules s'embrasent et l'hôtel Splendid vient d'être attaqué par des jihadistes. À l'intérieur de l'établissement, des dizaines de personnes sont prises en otage.

Les Occidentaux visés ?

Le commando d'au moins trois islamistes visait le coeur de Ouagadougou : son hôtel le Splendid et le café d'en face, Le Capuccino, deux établissements fréquentés par les expatriés occidentaux. L'attaque est rapidement revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique.
À 2 heures du matin, l'armée burkinabè va lancer l'assaut, appuyée par des militaires français et américains, en poste dans la capitale. L'assaut va durer toute la nuit. Trois islamistes seront tués, et sur les lieux, les soldats découvrent les corps sans vie de 29 personnes. Les rescapés sont eux évacués vers l'hôpital. Les autorités viennent de décréter 72 heures de deuil national.
 
Vous êtes à nouveau en ligne