Otages français libérés au Burkina Faso : un retour en France entre soulagement et tristesse

FRANCE 2

Les deux ex-otages enlevés au Bénin sont rentrés en France samedi 11 mai. Ils ont été accueillis par le président de la République.

Visiblement soulagés, les deux ex-otages français Laurent Lassimouillas et Patrick Picque ont été accueillis à l'aéroport de Villacoublay samedi 11 mai par Emmanuel Macron. Une cérémonie extrêmement sobre, entre soulagement et tristesse. Et une déclaration très brève préparée à l'avance. "Nos premières pensées vont aux deux militaires qui ont donné leur vie pour nous libérer de cet enfer. Nous présentons nos sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches. Leur sacrifice donne un sens à nos vies et à celles de tous les Français qui défendent les valeurs de la République", a déclaré Laurent Lassimouillas.

Un hommage à leur guide

Le président de la République ne s'est pas exprimé. Il ne prendra la parole que mardi 14 mai pour l'hommage aux militaires tués. C'est à l'abri des regards que Laurent Lassimouillas et Patrick Picque ont ensuite retrouvé leurs familles. Dans la matinée, les deux ex-otages avaient fait une brève apparition à Ouagadougou (Burkina Faso). Visages fermés, ils avaient rendu hommage à leur guide, assassiné par les ravisseurs le jour de l'enlèvement. Les deux hommes avaient été enlevés le 1er mai dernier lors d'un séjour touristique dans un parc du Bénin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne