DIRECT. Un hommage aux deux militaires français tués lors de la libération des otages sera rendu mardi aux Invalides

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les forces spéciales françaises ont libéré quatre otages dans le nord du Burkina Faso.

Une "opération audacieuse". Dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 mai, les forces spéciales françaises ont libéré quatre otages – deux Français, une Américaine et une Sud-Coréenne – dans le nord du Burkina Faso. Au cours de l'intervention, deux militaires français ont été tués, ont annoncé les autorités. "Mardi, nous rendrons un hommage national aux Invalides à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello", a annoncé vendredi soir, sur Twitter, Emmanuel Macron. Suivez les réactions avec franceinfo.

Deux otages français libérés. Les deux Français disparus au Bénin le 1er mai, Patrick Picque et Laurent Lassimouillas, ont été libérés dans la nuit de jeudi à vendredi. L'opération s'est déroulée dans le nord du Burkina Faso, près de la frontière malienne qui est la zone d'influence de l'Etat islamique au grand Sahara. Les militaires ont libéré deux autres otages : une Sud-Coréenne et une Américaine.

Retour en France samedi. Emmanuel Macron accueillera samedi à 18 heures les deux ex-otages français, ainsi que l'ex-otage sud-coréenne, à l'aéroport de Villacoublay, au sud de Paris, a annoncé l'Elysée.

 Deux militaires français et quatre ravisseurs tués. Au cours de cette opération, "deux militaires ont trouvé la mort au combat, le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello, tous deux officiers mariniers au sein du commandement des opérations spéciales", a précisé l'Elysée. Ils faisaient partie du prestigieux commando Hubert de la Marine nationale. Par ailleurs, quatre ravisseurs ont été tués pendant cette opération, selon l'état-major français, qui ne donne pas d'indication sur l'identité du groupe preneur d'otages.

Hommage aux deux commandos marine. La classe politique a salué la mémoire des deux militaires français tués. "Leur engagement et [leur] sacrifice nous dépassent tous", a notamment déclaré la ministre des Armées, Florence Parly. "Jamais nous n’abandonnons nos concitoyens", a également déclaré la ministre des Armées. Selon BFMTV, Emmanuel Macron présidera une cérémonie d'hommage aux Invalides mardi à 11 heures.

Vous êtes à nouveau en ligne