Burkina : les otages libérés de retour en France

Les otages français sont de retour en France après leur libération par les forces spéciales au Burkina Faso. Ils ont été accueillis à Villacoublay (Yvelines) par Emmanuel Macron et ont rendu hommage aux militaires qui les ont sauvés.

Il est près de 18h samedi 11 mai lorsque les ex-otages arrivent à l'aéroport de Villacoublay (Yvelines). Laurent Lassimouillas et Patrick Picque, ainsi que l'autre otage sud-coréenne, sont accueillis par Emmanuel Macron, mais aussi par des hauts responsables du gouvernement et de l'armée. Un accueil sobre de la part du président de la République qui a décidé de ne prendre la parole que mardi 14 mai lors de l'hommage national aux deux soldats tués dans l'opération de sauvetage. Les ex-otages ont eux pris la parole. "Nos premières pensées vont aux deux militaires qui ont donné leur vie pour nous libérer de cet enfer. Nous présentons nos sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches. Certainement, aurions-nous dû prendre davantage en compte les recommandations de l'État et la complexité de l'Afrique avant de nous rendre dans cette magnifique région du monde qui malheureusement bascule dans l'instabilité", a déclaré Laurent Lassimouillas.

Interrogés dans les prochains jours

À Ouagadougou, ils avaient rendu hommage aussi à leur guide et avaient remercié les autorités. Enlevés le 1er mai dernier, ils faisaient alors du tourisme dans le nord du Bénin, jusqu'alors préservé du terrorisme. Ils seront interrogés dans les prochains jours sur leurs conditions de détention.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne