Au moins 13 morts dans l'effondrement de trois immeubles à Casablanca

Des pompiers dans les décombres des immeubles effondrés, le 11 juillet 2014 à Casablanca (Maroc).
Des pompiers dans les décombres des immeubles effondrés, le 11 juillet 2014 à Casablanca (Maroc). (JALAL MORCHIDI / AFP)

Selon les autorités marocaines, le bilan "risque encore de s'alourdir".

Trois jours après le drame, les causes de l'accident sont toujours inconnues. Le bilan de l'effondrement de trois immeubles vendredi à Casablanca (Maroc) s'élève désormais à 13 morts et "risque encore de s'alourdir", ont annoncé dimanche 13 juillet les autorités locales.

Dimanche, cinq corps ont été dégagés des décombres, dont ceux de deux enfants, d'une actrice marocaine, Amal Maarouf, et de sa mère. Les autorités ont prévenu qu'il y avait encore des personnes piégées sous les décombres de ces immeubles du quartier ElHank.

Selon des habitants interrogés par l'AFP, l'effondrement a pu être provoqué par des "travaux anarchiques" et par le manque d'entretien général des immeubles, dont construction remontait aux années 1960 et 70. Trois immeubles mitoyens ont été évacués par précaution et plusieurs dizaines de familles relogées, tandis que le parquet de Casablanca a ouvert une enquête.

Vous êtes à nouveau en ligne