Attentat à Marrakech : le parquet de Rabat fait appel

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Dans l'affaire de l'attentat d'avril dernier à Marrakech qui avait fait 17 morts, le parquet de Rabat juge certaines peines trop légères. Le procureur du roi décide donc de faire appel des peines de prison de deux à quatre ans.

Ils seront sept à être rejugés pour l'attentat du mois d'avril 2011. Sept prévenus sur neuf dont le parquet considère que leurs peines sont trop légères (entre deux et quatre ans de prison). Mais pas pour les deux plus hauts responsables respectivement condamnés à la peine de mort et à la prison à perpétuité. L'attentat à la bombe avait fait 17 morts, dont onze touristes européens, huit Français et trois Suisses.

Ces peines de quelques années de prison, prononcées à l'issue d'une longue délibération de plus de cinq heures et demi de la cour du tribunal anti-terroriste de Rabat ce vendredi, ont provoqué la colère des familles des huit victimes françaises dont certaines ont crié au scandale.

Au Maroc, la peine de mort est toujours inscrite dans le code pénal mais elle est en voie d'être formellement supprimée, elle n'est déjà pas appliquée depuis 1992. La nouvelle constitution votée en juillet prévoit pour la première fois explicitement le "droit à la vie".

Pierre Breteau, avec agences

Vous êtes à nouveau en ligne