VIDEO. Benjamin Stora : "On a pris un retard colossal sur l'enseignement de l'histoire coloniale et de la guerre d'Algérie"

BRUT

L'historien Benjamin Stora explique pourquoi il faut repenser l'histoire de la colonisation et de la guerre d'Algérie.

"On a pris un retard colossal sur l'enseignement de l'histoire coloniale et de la guerre d'Algérie parce qu'il fallait tourner la page, il fallait oublier, il fallait avancer pour vivre (…) Et donc pendant 30 ans on n'en a pas parlé, jusqu'aux années 90", explique Benjamin Stora, historien spécialiste des colonisations et de la guerre d'Algérie. En juillet 2020, Emmanuel Macron a chargé Benjamin Stora de rédiger un rapport sur les mémoires de la colonisation et de la guerre d'Algérie.

Dans ce rapport, l'historien formule des propositions pour mieux rendre compte de cette période. "Il y a bien sûr la question du renforcement de l'histoire pour les manuels scolaires, de mieux connaître l'histoire de France, il faut agrandir l'histoire, il ne faut pas la rétrécir. Ça, ça me paraît assez évident. Ce sont des préconisations qui exigent aussi un décentrement du regard", estime l'historien. "Le mouvement général, c'est la circulation et l'échange du rapport. C'est pas l'immédiateté d'une mesure qu'on oubliera dans trois mois mais c'est d'essayer de mettre en mouvement un processus de connaissance réelle de l'autre. C'est ça le sens de mon travail", conclut-il.

Vous êtes à nouveau en ligne