VIDEO. Les familles des otages en Algérie témoignent

Anne-Claire Poignard, Aurélie Merot et Bernard Bonnarme / France 2

Quatre Français étaient pris en otage sur le site algérien d'In Amenas. Leurs familes et leurs proches racontent ces heures d'angoisse.

Un mort et trois rescapés. C'est le bilan français de la prise d'otages qui a pris fin samedi 19 janvier sur le site gazier d'In Amenas (Algérie). Les familles des otages ont raconté aux caméras de France 2 les heures d'angoisse dans l'attente de la libération de leurs proches.

A Anglet (Pyrénées-Atlantiques) d'où était originaire le Français tué, Yann Desjeux, les drapeaux sont en bernes. Les employés du restaurant qu'il possédait dans cette ville proche de Bayonne décrivent une personne honnête et aimée. L'homme de 52 ans, était un ancien militaire des forces spéciales. Il avait servi au sein du premier régiment de parachutistes d'infanterie de marine (1er RPIMa) de Bayonne.

Dans les familles des trois rescapés, c'est le soulagement. Ils racontent l'attente et les conversations téléphoniques qu'ils ont eu avec leur proche.

Vous êtes à nouveau en ligne