Marseille : la communauté algérienne ne veut pas de Bouteflika

France 2

L'actuel président de l'Algérie a déposé sa candidature pour un cinquième mandat, mais dans la cité phocéenne, les habitants d'origine algérienne veulent du changement. 

À Marseille, dans la communauté algérienne, le sujet est sur toutes les lèvres. La candidature d'Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat est rejetée massivement. Ici, on espère un changement de président et un autre système après 20 ans de règne. "Il est inapte en fait, incapable de parler, de réfléchir. Il est mourant, c'est ça le problème", déplore un habitant de Marseille. "À quoi il sert pour l'Algérie ? Il ne sert qu'à piller les richesses du pays", critique un autre passant. 

La peur du retour de l'islamisme 

Beaucoup craignent la montée de l'islamisme et le retour des années noires de la guerre civile. "La situation politique en Algérie est très grave, ce système est pourri", assure une autre personne interrogée sur le sujet. Le sujet va alimenter les discussions à Marseille jusqu'aux élections algériennes prévues dans six semaines. 

Vous êtes à nouveau en ligne