Algérie : le président Abdelaziz Bouteflika candidat à un 5e mandat successif

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, lors des élections législatives, le 4 mai 2017 à Alger.
Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, lors des élections législatives, le 4 mai 2017 à Alger. (RYAD KRAMDI / AFP)

 Le chef de l'Etat, âgé de 81 ans, est au pouvoir depuis 1999.

Il est décidé à rempiler. Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, 81 ans, est candidat à la présidentielle du 18 avril, lors de laquelle il briguera un cinquième mandat successif, a annoncé dimanche 10 février l'agence de presse officielle APS. Le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1999, a annoncé sa candidature dans un message à la nation transmis à l'agence, qui le diffusera ultérieurement dans la journée.

Les quatre partis de l'alliance au pouvoir avaient déjà annoncé, la semaine dernière, leur souhait de présenter la candidature du président algérien. Outre le Front de libération nationale (FLN), au pouvoir depuis l'indépendance de l'Algérie, dont Abdelaziz Bouteflika est le président, cette coalition comprend le Rassemblent national démocratique (RND), parti du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, le Rassemblement de l'espoir de l'Algérie (TAJ) et le Mouvement populaire algérien (MPA).

Le président algérien est pourtant diminué par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral (AVC) dont il a été victime en 2013. Depuis, il n'apparaît que très rarement en public.

Vous êtes à nouveau en ligne