Algérie : la jeunesse rejette la candidature de Bouteflika

FRANCE 2

Des milliers de jeunes algériens ont défilé dans les rues des grandes villes d'Algérie afin de protester contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à un 5e mandat de président.

Les manifestations continuent en Algérie contre la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à un 5e mandat de président de la République. Mardi 26 février, c'est la jeunesse qui a envahi les rues d'Alger, Oran ou encore de Constantine. Cela faisait 20 ans que l'Algérie n'avait pas connu de telles contestations, et dans la rue, les jeunes ne mâchent pas leurs mots. "Il doit se barrer 'le vieux', on n'en peut plus", explique un étudiant.

Nekkaz émerge du mouvement

"Nous sommes sortis dans la rue pour apporter une réponse au Premier ministre, qui a dit que le peuple algérien était heureux dans sa totalité de la candidature de Bouteflika, alors que c'est faux", explique un autre. Depuis samedi et le début des manifestations, un homme, né en France, semble émerger de ce mouvement, et il s'appelle Rachid Nekkaz. Il est candidat à la présidentielle en Algérie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne