Algérie : la coalition au pouvoir choisit Abdelaziz Bouteflika comme candidat pour la présidentielle d'avril

Abdelaziz Bouteflika arrive à l\'inauguration d\'une mosquée et de l\'extension du métro d\'Alger, le 9 avril 2018, à Alger (Algérie).
Abdelaziz Bouteflika arrive à l'inauguration d'une mosquée et de l'extension du métro d'Alger, le 9 avril 2018, à Alger (Algérie). (AFP)

Le chef de l'Etat algérien, en poste depuis 20 ans, n'a pas encore fait part de ses intentions, à un mois de la clôture des candidatures.

En route pour un cinquième mandat ? Les partis de la coalition au pouvoir en Algérie ont apporté, samedi 2 février, leur soutien officiel à une candidature du président Abdelaziz Bouteflika en vue du scrutin d'avril. "Les partis de l'alliance présidentielle présentent Abdelaziz Bouteflika comme candidat à la prochaine élection présidentielle", ont-ils écrit à l'issue d'une réunion des dirigeants des quatre formations politiques membres de la coalition.

Le chef de l'Etat algérien n'a toujours pas fait part de ses intentions, à un mois de la clôture des candidatures. Mais le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé, samedi, qu'"il n'y avait aucun doute" sur une candidature du président. "Il est évident que Monsieur Bouteflika n'animera pas sa campagne électorale", a-t-il toutefois reconnu, car sa santé ne le lui permet pas et il n'en a pas besoin "car le peuple le connaît désormais".

Le dirigeant de 81 ans est au pouvoir depuis 1999. Diminué par les séquelles d'un accident vasculaire cérébral dont il a été victime en 2013, il se déplace en chaise roulante et ses apparitions publiques sont désormais très rares.

Vous êtes à nouveau en ligne