Abdelaziz Bouteflika : les Algériens de Marseille ne veulent pas d'un 5e mandat

France 3

Les manifestations se multiplient en Algérie contre un 5e mandat consécutif du président Abdelaziz Bouteflika. À Marseille (Bouches-du-Rhône), les Français d'origine algérienne se sentent concernés et veulent se mobiliser.

À 82 ans, Abdelaziz Bouteflika est candidat pour un 5e mandat lors de l'élection présidentielle du 18 avril prochain. Une candidature que rejettent massivement de nombreux Algériens vivant à Marseille (Bouches-du-Rhône). Abdelaziz Bouteflika est au pouvoir depuis 1999 et de chaque côté de la Méditerranée, les Algériens aspirent au changement. "Il ne remplit pas les conditions pour se présenter, il est inapte, il est incapable de parler, de réfléchir... Le mec, il est mourant, c'est ça le problème. Sa candidature est une insulte à la constitution algérienne et au pouvoir algérien", réagit un jeune homme.

Le chômage touche plus de 1 jeune sur 4

Bien sûr, il y a chez les Algériens de Marseille la crainte de l'islamisme et le retour aux années noires de la guerre civile. L'actuel président algérien joue d'ailleurs la carte de la stabilité, mais aujourd'hui, ils sont nombreux, ici, à souhaiter un autre président pour l'Algérie. En Algérie, des milliers d'étudiants manifestent dans tout le pays pour demander le départ du président Bouteflika. Ils ne veulent pas d'un 5e mandat. Là-bas, la moitié de la population a moins de 30 ans et plus de 1 jeune sur 4 est au chômage. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne