Election présidentielle en Algérie

En Algérie, les électeurs sont appelés aux urnes le 18 avril 2019 pour désigner le nouveau chef de l'Etat. Ce scrutin doit se tenir dans un climat tendu : depuis l'annonce de la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à un cinquième mandat, un mouvement de contestation massif est en effet né dans le pays. Un collectif d'opposants dénonce ainsi "un ras-le-bol généralisé".

A la tête de l'Algérie depuis 1999, le président Bouteflika, 82 ans, est très affaibli physiquement depuis son AVC en 2013. Et l'annonce de sa candidature à un nouveau mandat paraît servir uniquement les intérêts du régime en place. Depuis la fin février, des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues et, pour l'instant, le pouvoir semble incapable de répondre à la protestation, ce qui crée une forte instabilité et une incertitude pour l'avenir politique du pays.

plus
Des manifestants algériens protestent contre l\'organisation de l\'élection présidentielle, le 12 décembre 2019, à Alger.

Algérie : pourquoi l'élection du nouveau président a peu de chances de calmer la contestation

Des manifestants marchent à Alger (Algérie) après l\'élection d\'Abdelmadjid Tebboune, le 13 décembre 2019.

Algérie : après l'élection d'un ex-fidèle de Bouteflika à la tête du pays, la contestation du "Hirak" continue

Le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune à Alger, le 13 décembre 2019.

Algérie : à peine élu, le nouveau président est déjà contesté

Le nouveau président algérien Abdelmadjid Tebboune à Alger, le 13 décembre 2019.

DIRECT. Présidentielle en Algérie : le nouveau président Abdelmadjid Tebboune "tend la main" au mouvement de contestation

Abdelmadjib Tebboune, alors Premier ministre le 24 mai 2017.

Abdelmadjid Tebboune, très lié à l’ancien président Bouteflika, représente le changement dans la continuité

Abdelmadjid Tebboune, le 9 novembre 2019, à Alger.

Présidentielle en Algérie : Abdelmadjid Tebboune, ancien Premier ministre de Bouteflika, élu dès le premier tour

Manifestation contre l\'élection présidentielle à Tizi Ouzou, le 12 décembre 2019.

Algérie : la rue ne reconnaît pas le nouveau président Abdelmadjid Tebboune

Des manifestants défilent contre le scrutin, le 11 décembre 2019 à Alger (Algérie).

Algérie : un vote sous tension

Un manifestant algérien lève un carton rouge avec marqué \"Non au vote\", en référence aux prochaines élections présidentielles, lors d\'un rassemblement dans la capitale, à Alger, le 6 décembre 2019.

Algérie : des élections contestées

Les Algériens sont appelés à élire leur nouveau président de la République, neuf mois après la démission d\'Abdelaziz Bouteflika, malgré une forte contestation de la population qui manifeste régulièrement contre ce scrutin, comme ici à Alger le 12 décembre, jour du premier tour de l\'élection présidentielle.

"Ce n’est que la continuité du système" : en Algérie, les manifestants maintiennent la pression sur le scrutin présidentiel

Un manifestant algérien lève un carton rouge avec marqué \"Non au vote\", en référence aux prochaines élections présidentielles, lors d\'un rassemblement dans la capitale, à Alger, le 6 décembre 2019.

Élection présidentielle en Algérie : incidents dans les bureaux de vote

Un manifestant algérien lève un carton rouge avec marqué \"Non au vote\", en référence aux prochaines élections présidentielles, lors d\'un rassemblement dans la capitale, à Alger, le 6 décembre 2019.

Élection présidentielle en Algérie : appel au boycott dans les rues

Un manifestant face à la police, dans les rues d\'Alger, le 12 décembre 2019. 

DIRECT. Présidentielle en Algérie : le vote suspendu dans un centre électoral d'Alger en raison de l'intrusion de manifestants

Des manifestants défilent contre le scrutin, le 11 décembre 2019 à Alger (Algérie).

Algérie : une élection présidentielle sous tension

Un manifestant algérien lève un carton rouge avec marqué \"Non au vote\", en référence aux prochaines élections présidentielles, lors d\'un rassemblement dans la capitale, à Alger, le 6 décembre 2019.

Algérie : l'élection présidentielle boycottée ?

Un manifestant algérien lève un carton rouge avec marqué \"Non au vote\", en référence aux prochaines élections présidentielles, lors d\'un rassemblement dans la capitale, à Alger, le 6 décembre 2019.

Présidentielle en Algérie : le scrutin se déroule dans un climat tendu

18 octobre 2019 à Alger. Une Algérienne dans la foule des manifestants qui défilent pour la 35e fois contre le pouvoir. 

L'article à lire pour comprendre les enjeux de l’élection présidentielle en Algérie

Les Algériens manifestaient le 10 décembre à Alger contre la tenue de l\'élection présidentielle.

"Je ne vais pas voter" : à Alger, difficile de trouver quelqu'un qui participera à l'élection présidentielle

Des manifestants contre la tenue de l\'élection présidentielle du 12 décembre 2019, dans les rues d\'Alger, le 10 décembre 2019.

En Algérie, une présidentielle dont la rue ne veut pas

Un manifestant algérien lève un carton rouge avec marqué \"Non au vote\", en référence aux prochaines élections présidentielles, lors d\'un rassemblement dans la capitale, à Alger, le 6 décembre 2019.

Élections en Algérie : les jeunes n'y croient pas

Des manifestants brandissent le drapeau berbère et des briques pour dire non à la présidentielle, à Tizi Ouzou, le 8 décembre 2019.

Algérie : "Ulac L'vot, Ulac", la Kabylie frondeuse veut "zéro vote" à la présidentielle contestée

L\'ancien président Abdelaziz Bouteflika, à droite, avec le nouvel homme fort de l\'Algérie, le chef d\'état-major de l\'armée Gaïd Salah, le 11 mars 2019.

Algérie : cinq candidats en lice pour la présidentielle du 12 décembre

Des manifestants contre la tenue de l\'élection présidentielle du 12 décembre 2019, dans les rues d\'Alger, le 10 décembre 2019.

Algérie : l'abstention promet d'être massive pour la présidentielle contestée

Jean-Pierre Filiu

Algérie : "La non-violence des manifestants va continuer à désarmer un régime surarmé"

Les 5 candidats de l\'élection présidentielle Algérienne avec de gauche à droite : Azzedine Mihoubi, Abdelmadjid Tebboune, Abdelkader Bengrina, Ali Benflis et Abdelaziz Belaïd, le 16 novembre 2019.

Algérie : la présidentielle ne va pas mettre fin à l'exaspération et la colère

Lrs d\'une manifestation à Alger, le 29 mars 2019.

Algérie : que devient le clan de Bouteflika ?

Complexe gazier d\'In Amenas dans le sud-est algérien. L\'Algérie se classe dans le top 10 des producteurs mondiaux de gaz et est le 3e producteur africain de pétrole. Photo prise le 16 juin 2018.

Présidentielle en Algérie : pourquoi le pays doit changer de logiciel économique

Le chef d\'état-major de l\'armée algérienne, Gaïd Salah, lors d\'une cérémonie de remise de diplôme à l\'académie militaire de Cherchel, à 180 km à l\'ouest d\'Alger, le 27 juin 2013.

Algérie : le soutien discret mais profond de la Russie à l’institution militaire

Algérie : quel que soit le président élu, il est déjà contesté dans les rues

Des manifestants se sont également hissés sur la statue de la place de la République.

Algérie : l'élection présidentielle qui divise

1234567891011

Vous êtes à nouveau en ligne