VIDEO. Vol d'Air Algérie : l'armée burkinabè présente les images des débris

M. DE CHALVRON / B. RIMBERT / F. TORMOS / FRANCE 2

Une réunion de la cellule de crise a eu lieu, vendredi 25 juillet. Premier enseignement : les débris sont très dispersés, ce qui rend les recherches difficiles.

Réunion de la cellule de crise burkinabè, vendredi 25 juillet, après le crash du vol d'Air Algérie. L'armée du pays est la première à s'être rendue sur les lieux où se trouvent les débris de l'avion, jeudi, avant l'armée française, qui a commencé ses premières investigations.

Les premières images de l'avion sont commentées par le général Gilbert Diendéré, chef d'état-major de l'armée burkinabè : "Les débris sont très dispersés, ce qui rend les recherches très difficiles", explique-t-il. "Les gens s'attendaient à un avion entier posé quelque part, mais les débris se prolongent sur près de 500 mètres."

Pour le moment, ce sont les seules images dont disposent les autorités pour travailler. Kara Terki, représentant d'Air Algérie dans la cellule de crise, est bouleversé, et "présente toutes ses condoléances aux familles" des victimes, issues de quinze nationalités différentes.

Vous êtes à nouveau en ligne