VIDEO. Crash du vol d'Air Algérie : l'hypothèse de la tempête discutée par les experts

FRANCE 2

Invité sur le plateau de France 2, deux anciens pilotes, Pierre-Michel Candau et Jean Serrat, reviennent sur la possibilité d'un accident dû à un orage. 

Les hypothèses pleuvent quant aux raisons du crash du vol d'Air Algérie qui transportait au moins 116 personnes, dont 51 Français. Tir de missile, attentats... La piste la plus crédible semble tout de même les mauvaises conditions météorologiques. 

Dans la région du Nord Mali, "il y a des formations d'orages énormes qui peuvent monter jusqu'à 15 000 mètres", explique l'ancien pilote Pierre-Michel Candau, c'est-à-dire au dessus de l'avion, censé voler à environ 10 000 mètres d'altitude à vitesse de croisière. "Un orage a une force considérable et je dis que ça peut provoquer un accident aérien."

> Suivez tous les événements de journée dans notre direct


Un point de vue que l'ancien pilote de ligne Jean Serrat n'invalide pas : "c'est possible, ils peuvent être entrés dans une zone particulièrement active avec des vents très violents". Mais l'aviateur pense plus "à d'autres éventualités, comme un attentat, ce qui est tout à fait possible." Plus tôt dans le journal, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a affirmé qu'il ne fallait "exclure aucune hypothèse".

 

Vous êtes à nouveau en ligne