Algérie : joie mesurée des contestataires après la démission de Bouteflika

France 3

Abdelaziz Bouteflika, qui a démissionné mardi 2 avril, était à la tête de l'Algérie depuis vingt ans. Des milliers de personnes manifestent à Alger ce soir.

Les rassemblements sont festifs à Alger mardi 2 avril, mais paraissent assez modestes, selon les images diffusées en direct mardi soir par les chaînes de télévision algériennes. La population demande la démission d'Abdelaziz Bouteflika depuis le 22 février.

"De la poudre aux yeux"

Le président de l'Algérie a été poussé dehors par l'armée, mais beaucoup d'Algériens restent sceptiques et pensent que le régime veut garder le pouvoir. Illustration avec Chafaâ Bouaiche, député d'opposition joint ce soir par téléphone par France 3 : "Ils vont choisir comme d'habitude le candidat à l'élection et l'imposer au peuple algérien. C'est de la poudre aux yeux".

Cet après-midi, avant l'annonce de la mise à l'écart du président algérien, les étudiants étaient une nouvelle fois dans la rue pour demander le départ de l'ensemble du régime. La pression de la rue ne devrait pas retomber. Une nouvelle mobilisation nationale est prévue vendredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne