Algérie : des milliers de manifestants furieux contre le pouvoir

France 2

Des milliers de manifestants ont célébré, lundi 22 février, le deuxième anniversaire du soulèvement qui avait abouti au départ du président Abdelaziz Bouteflika en 2019. 

Les Algériens descendent une nouvelle fois dans la rue pour protester contre le pouvoir en place. Des milliers de manifestants ont envahi les rues d'Alger et de plusieurs autres villes du pays, lundi 22 février, pour faire entendre leur voix et leurs slogans parmi lesquels paix, liberté et démocratie. Ces Algériens réclament le démantèlement du régime politique, synonyme pour eux d'autoritarisme et de corruption. "Il n'y a aucun changement !", crie une manifestante.

"Aucun changement" en deux ans

Des barrages de police ont été mis en place sur plusieurs axes routiers menant à la capitale. Les forces de l'ordre n'hésitent pas à procéder à des interpellations, parfois musclées. Preuve pour les manifestants que rien n'a changé depuis le Hirak, dont il fête le deuxième anniversaire. Ce mouvement de contestation populaire né en février 1999 avait poussé l'ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika à la démission après deux décennies au pouvoir en Algérie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne