VIDEO. Des poupées pour aider les petites filles sud-africaines à accepter leur identité

Voir la vidéo
BRUT

En Afrique du Sud, Caroline Hlahla et Khulile Vilakazi-Ofosu ont conçu des poupées à l'image des enfants qui y jouent.

"Regarde maman, elle me ressemble", s'exclame une enfant après avoir reçu sa poupée. Caroline Hlahla et Khulile Vilakazi-Ofosu ont confectionné des poupées représentatives des petites filles africaines afin que celles-ci puissent s'y identifier.

Pour les deux entrepreneures, ces figurines pourraient les aider à être fières de leur couleur de peau et à "associer la beauté à leur propre image." Et tout a été pensé pour que ces poupées s'apparentent au mieux à une jeune fille noire : "On a bien fait attention à ce que la texture des cheveux soit aussi proche que possible de celle des cheveux afros", relève Caroline Hlahla. 

Robes bariolées, coupes de cheveux variées, carnations multiples… La diversité des modèles permet aux enfants d'avoir l'embarras du choix. En 2016, elles ont créé la collection Sibahle qui signifie "nous sommes belles" en zoulou. On y trouve des poupées africaines mais aussi indiennes, albinos et des poupées atteintes de vitiligo (maladie caractérisée par des taches blanches sur la peau). 

"Maintenant, elle n'essaie plus d'être ce qu'elle n'est pas et peut s'identifier à sa poupée", remarque une cliente faisant part des réactions de sa fille. 

Vous êtes à nouveau en ligne