VIDEO. L'Afrique du Sud, en deuil, chante et danse pour Nelson Mandela

OLIVIER MARTIN - FRANCE 3

Des centaines de Sud-Africains célèbrent la mémoire du héros de la lutte contre l'apartheid devant sa maison, à Johannesbourg.

C'est une procession ininterrompue. Par centaines, des Sud-Africains viennent déposer des bouquets de fleurs, vendredi 6 décembre, devant la maison de Nelson Mandela, à Johannesbourg. Dès l'annonce de la mort du premier président noir d'Afrique du Sud, jeudi soir, la rue de ce quartier chic de Johannesbourg a été investie par des centaines de personnes venues lui rendre hommage.

Depuis, des hommes et des femmes reprennent en dansant des chants de l'époque de la lutte anti-apartheid, accompagnées par des chœurs improvisés de Sud-Africains portant des tenues jaune et vert, les couleurs de l'ANC, le parti au pouvoir. Beaucoup chantent le poing levé. "Mandelayo, Mandelayo. Réveillez-vous, réveillez-vous, Madiba veut des soldats, ne dormez pas", dit l'un de ces chants, en langue pedi, l'une des 11 langues officielles d'Afrique du Sud.

Entre les chants, le silence du deuil reprend ses droits. Et bien que le corps de l'ex-président décédé jeudi soir ait été transféré vers un hôpital militaire de Pretoria, des familles, des couples, certains avec des appareils photos, d'autres avec des fleurs, continuent d'affluer, vendredi.

Vous êtes à nouveau en ligne