VIDEO. Desmond Tutu termine l'hommage à Mandela par des rires et des prières

EVN

"Je veux entendre un stylo tomber", a crié l'ancien prix Nobel de la paix pour avoir le silence dans le stade de Soweto largement déserté, après quatre heures de cérémonie sous une pluie battante.

L'hommage de l'ancien archevêque Desmond Tutu à la fin de l'oraison funèbre rendue par le monde entier à son ami Nelson Mandela, mardi 10 décembre à Soweto (Afrique du Sud), a mêlé rires et prières. "Je ne vous donnerai pas ma bénédiction avant que vous tous soyez silencieux. Soyez disciplinés", a lancé l'archevêque anglican et prix Nobel de la paix 1984 à la foule lors de sa prise de parole dans le stade Soccer City. "Je veux entendre un stylo tomber", a-t-il crié pour avoir le silence total dans le stade largement déserté, après quatre heures de cérémonie sous une pluie battante. La veuve de Mandela Graça Machel et son ex-femme Winnie Madikizela-Mandela ont esquissé des sourires.

"Je veux voir le monde célébrer la vie d'une icône extraordinaire", a-t-il lancé, avant de prier dans plusieurs langues sud-africaines. "Dieu, je te demande de bénir notre pays. Tu nous as donné un trésor merveilleux, avec cette icône de la réconciliation", a notamment dit le prélat en afrikaans. "Nous promettons à Dieu que nous suivrons l'exemple de Nelson Mandela", a enfin déclaré Desmond Tutu, ce à quoi la foule a répondu "Oui !"

Vous êtes à nouveau en ligne