VIDEO. "Cher Mandela" : les frustrations de la jeunesse sud-africaine

Bidonville à Durban ( Afrique du Sud) 21 décembre 2005
Bidonville à Durban ( Afrique du Sud) 21 décembre 2005 (GIANLUIGI GUERCIA / AFP)

"Envoyé spécial" diffuse ce soir "Cher Mandela", un documentaire sur la jeunesse sud-africaine. En voici un extrait, consacré à la situation du logement dans le pays. 

Nelson Mandela est au seuil de la mort. La libération de l'ancien militant anti-apartheid, en 1990, et sa présidence, entre 1994 et 1999, ont été pour les Sud-Africains porteuses de grands espoirs. La tâche était énorme, le résultat est plutôt mitigé. Aujourd'hui, plus de la moitié de la population sud-africaine est née après la fin de l'apartheid. Une jeunesse qui considère "Madiba" comme son grand-père.

Mais la situation économique fait naître de nombreuses frustrations. C'est notamment le cas pour le logement. Dans les bidonvilles de Durban vivent plus d'un million de personnes. Nelson Mandela avait promis "un toit pour tous", mais la promesse n'est pas tenue. Vivre dans un bidonville, c'est la possibilité de voir sa maison de tôle démontée par ceux que les habitants appellent "les fourmis rouges", des fonctionnaires chargés d'empêcher la prolifération des bicoques illégales. Des associations aident les habitants de ces bidonvilles et portent les affaires devant les tribunaux pour faire respecter un droit constitutionnel : une maison pour chacun. Voici un extrait du documentaire "Cher Mandela", de Dara Kell et Christopher Nizza, diffusé dans "Envoyé spécial" sur France 2, jeudi 27 juin à 20h35.

Dara Kell Christopher Nizza

Vous êtes à nouveau en ligne