Nelson Mandela entame son ultime voyage vers son village natal

Le cercueil de Nelson Mandela est porté à bord de l\'avion qui le transporte de l\'aéroport militaire de Pretoria (Afrique du Sud), le 14 décembre 2013, vers son village natal de Qunu où il doit être enterré.
Le cercueil de Nelson Mandela est porté à bord de l'avion qui le transporte de l'aéroport militaire de Pretoria (Afrique du Sud), le 14 décembre 2013, vers son village natal de Qunu où il doit être enterré. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Après avoir a été exposée durant trois jours à Pretoria, la dépouille du premier président noir d'Afrique du Sud doit rejoindre Qunu, où il sera inhumé dimanche.

Le cercueil de Nelson Mandela est drapé dans les couleurs de l'Afrique du Sud, le pays qu'il a libéré du joug ségrégationniste et dont il a été le premier président noir. Après avoir été exposé au public pendant trois jours à Pretoria, où 100 000 Sud-Africains se sont inclinés devant sa dépouille, le père de la nation arc-en-ciel a été transféré, samedi 14 décembre au matin, sur un aéroport militaire proche de la capitale. L'avion transportant le héros de la lutte contre le régime d'apartheid a décollé en fin de matinée pour ce dernier voyage vers la terre natale de "Madiba", le village de Qunu, dans le sud du pays, où il doit être inhumé dimanche.

Mais avant ce point d'orgue à dix jours de deuil national, une cérémonie a été organisée par son parti, l'ANC, (le Congrès national africain), et ses héritiers politiques au pouvoir en Afrique du Sud. Comme le veut la tradition, Mandla, l'aîné des petits-fils de Mandela, en complet sombre, s'est tenu aux côtés du défunt. Les plus hautes personnalités du parti que Mandela a porté au pouvoir en 1994 étaient là : ses successeurs Thabo Mbeki (1999-2008), Jacob Zuma (depuis 2009), mais aussi sa veuve Graça Machel, 68 ans, et son ex-épouse Winnie Madikizela-Mandela, l'air dévasté.

Le président sud-africain essuie ses larmes, assis aux côtés des ex-épouses de Nelson Mandela, Winnie Madikizela-Mandela et Graça Machel, face au cercueil du prix Nobel de la pix, lors d\'une cérémonie à l\'aéroport militaire proche de Pretoria (Afrique du Sud), le 14 décembre 2013.
Le président sud-africain essuie ses larmes, assis aux côtés des ex-épouses de Nelson Mandela, Winnie Madikizela-Mandela et Graça Machel, face au cercueil du prix Nobel de la pix, lors d'une cérémonie à l'aéroport militaire proche de Pretoria (Afrique du Sud), le 14 décembre 2013. (YVES HERMAN / REUTERS)

Cette cérémonie, empreinte de gravité et de recueillement, était réservée à un aréopage de militants aux couleurs jaune et verte de l'ANC, de militants communistes et syndicalistes en rouge et d'anciens vétérans de la lutte contre la ségrégation raciale comme le pasteur américain Jesse Jackson.

Vous êtes à nouveau en ligne