Mort de Johnny Clegg : une vie de combat contre l'apartheid en chansons

FRANCE 2

Le chanteur est décédé mardi 16 juillet. Johnny Clegg a dédié sa vie à un combat, la lutte contre la ségrégation raciale en Afrique du Sud.

Adoré en France pour ses chansons mondialement connues, mais surtout pour son engagement contre l'apartheid en Afrique du sud, Johnny Clegg est décédé mardi 16 juillet. Surnommé le Zoulou blanc, il a révolutionné le monde de la musique. "Je voulais trouver ma propre identité en tant qu'Africain, grâce à une exploration de la danse et de la langue africaine. Je voulais voir si je pouvais me construire dans la culture zoulou", expliquait l'auteur-compositeur-interprète, lors d'une interview.

Avec Nelson Mandela sur scène

Toute sa vie, Johnny Clegg soutient Nelson Mandela, qu'il fera monter sur la scène d'un de ses concerts en 1997, trois ans après la fin de l'apartheid. Courageux face à la censure et aux interdictions de concerts, dont il a fait l'objet à la fin des années 1980, l'artiste l'a aussi été face au cancer, dans les dernières années de sa vie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne